Voici mon jardin en images. J’ai du sang sur les mains, celui de centaines de doryphores écrasés quotidiennement sur les patates. Des heures à tirer sur le liseron, à désherber, à lutter contre les araignées rouges sur mes aubergines, à récolter les oignons, les haricots…

Parfois, j’ai du mal à être positive : le désherbage des carottes s’annonce interminable et me fait découvrir galeries de mulots et attaque de pucerons due au voile qui maintient une ambiance confinée. La solution est de découvrir et asperger, en espérant que la mouche de la carotte n’en profitera pas pour squatter ! Merci Céline pour tes conseils et Dominique grâce à qui les derniers rangs de carottes et de panais sont enfin « propres ». Et la venue de mon chat dans les parages me redonne définitivement espoir de récolter quelques carottes !

je prends aussi le temps d’admirer les petites bêtes : grenouilles, araignées, grillons, chenilles…

 

Dans votre panier, retrouvez en ce moment en plus des légumes d’été : de la salade, des haricots, des pommes de terre, chou-rave et betterave.
Les haricots sont à rame : vert, beurre, violet, plat. Proposés en mélange, ils se cuisent bien ensemble. Je cultive ces variétés pour diverses raisons : ma santé, je les cueille debout et non pliée en deux ; la vôtre car récoltés plus mûrs que les haricots verts extra fins, ils contiennent plus d’éléments nutritifs. Ils n’en sont pas moins tendres et sans fil, rassurez-vous ! Et ils se conservent mieux.

Comme l’été continue, voici 3 recettes :
Tartinade de courgettes (à déguster avec des bâtonnets de concombre) :
2 courgettes vertes, 1 jaune
2 oignons
1 gousse d’ail
sarriette
noisettes (ou autre)
Gingembre

Eplucher et couper oignons et ail. Les mettre en four 10 minutes avec un peu d’huile d’olive, la sarriette, les noisettes. Pendant ce temps, cuire les courgettes et le gingembre coupées en morceaux dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.
Mixer le tout sans que cela soit trop lisse. Saler. Ajouter une herbe aromatique de votre choix (basilic thaï, persil)

Tartine de tomates
Mixer quelques tomates charnues, du basilic, de l’ail, du piment d’espelette, sel, poivre, un peu d’huile d’olive.
Griller quelques tranches de pain, frotter de l’ail, tartiner avec la préparation de tomates. On peut ajouter un morceau de fromage frais, parmesan…

Mon « truc » pour éviter que ce genre de préparation ne soit aqueuse (en plus de ne pas cuire les courgettes à l’eau et d’utiliser des tomates à chair) : j’ajoute si nécessaire une cuillerée de psyllium blond, une plante qui épaissit les crèmes même froides. Et excellente pour la digestion ! Se trouve en magasin bio.

Carpaccio de courgettes
A faire quelques heures avant
3 petites courgettes non épluchées : verte, jaune, grise
huile d’olive, citron
Faire des tranches dans la longueur avec un économe (si trop de graines, ne pas utiliser le coeur). Dans un plat, recouvrir légèrement d’huile d’olive et de citron.
Au moment de servir pour l’apéritif, saler (+ graines de sésame, gomasio…), rouler 2 ou 3 tranches et les piquer avec un cure-dent. On peut ajouter au milieu un morceau de poivron cuit au four ou de tomate cerise confite. Pour une entrée, les étaler dans un plat et les parsemer de copeaux de parmesan par exemple, herbes…

Topette*!
Fleur

*au revoir en angevin

PS : un peu de lecture pour ceux qui seraient passés à côté de 2 événements majeurs de l’été : on parle de moi dans la presse.

article_franceagricolecourrier_ouest_110817

Publicités