C’est parti pour les paniers de la Virevolte ! Sur commande et sans abonnement, il suffit de créer un compte et de sélectionner les produits souhaités. Un panier tout prêt est également disponible.

Jeudi à Longué et vendredi à Saumur (aux Saveurs de Mamilis), vous pouvez retrouver dans votre panier :

des tomates anciennes : Précoce de Quimper (petite ronde rouge), Kaki Coing (orange), Coeur de Boeuf, cornue des Andes, Rose de Berne, Noire de Crimée, Black From Tula (ronde noire), Grégory Altaï (ronde rouge, cotelée), cerise (rouge, orange, noire, marron)

des courgettes : vertes, jaunes, mouchetées ou rondes ! Et en super promo en plus…

des concombres épineux et lisses (Tanja, MarketMore, Rollinson’s Telegraph)

des poivrons verts (carré ou pointu- California, Corno di Toro) et des piments d’Espelette

des oignons (en vrac ou en botte)

des échalotes

des aromatiques : basilic (vert, pourpre, thaï, cannelle), menthe, persil plat et frisé, thym, sarriette. Vous avez la possibilité de choisir le bouquet varié : il vous permet d’agrémenter de différents goûts vos plats de la semaine.

 

La semaine prochaine, viendront j’espère les aubergines violettes et blanches qui pointent le bout de leur nez si j’éradique les araignées rouges (minuscules acariens qui s’installent sous les feuilles et sucent la sève jusqu’à extinction de la plante et envahissant rapidement une culture) à coup d’infusion d’oignon… Et quelques salades !

Quelques chiffres : 40000 carottes semées sur 11 rangs de 50m et 200 panais sur 2 rangs (éclaircissage en perspective), 200 choux et 3000 poireaux plantés,  de 40 à 50 kg de tomates récoltées par semaine, 100 pieds de concombres en 3 séries, trop, beaucoup trop de courgettes, 15 doryphores ramassés dans les pommes de terre par jour – raisonnable…

 

 

WP_20170716_002
Désherbage sur le rang, pendant des heures…

On est encore dans le boum pour les maraîchers : les plantations et semis se raréfient (je viens de faire une série de chicorées : scaroles, frisées et il y aura les navets et les radis début août) mais le désherbage monte en puissance. Je me réjouis de la levée des carottes et des panais, mais avec leur lot de daturas, amarantes, liserons et autres: qui aura le dernier mot ? J’essaie de noter le temps passé pour me faire une idée. J’aime assez désherber d’autant que c’est une des rares activités tenables sous le soleil car pas besoin de trop bouger. Je profite de cette lenteur forcée,  à l’écoute des bruits de la campagne au loin, des chants des oiseaux, j’admire tout un tas de petites bêtes… Ce serait parfait si, telle une méditation, j’arrêtais un peu le cours des pensées et des listes de choses à faire, histoire de me reposer. Et ce serait encore mieux si je réussissais à faire des faux semis et un désherbage thermique avant la levée histoire de diminuer la dose…

 

Les journées sont bien remplies. Récoltes, désherbage, livraison, recherche quotidienne de doryphores sur les pommes de terre… J’arrache les échalotes que je laisse sécher et trie car pas très grosses. Les oignons suivront bientôt : gros chantier en perspective.

Il faut aussi anticiper la suite : le 2è tunnel va bientôt entrer dans la danse. Je l’ai laissé en l’état, pas le temps de semer du sorgho. C’est le désert, pas du tout « sol vivant ». L’idée est d’arroser (tant que les restrictions d’eau me le permettent, la sécheresse est très sévère) puis de couvrir de bâches. Pour planter épinards, mâche, salades d’hiver. Entretien des abords, pose de bâches sur les zones non cultivées : des missions qui stagnent en bas de la liste. Je dois également rouvrir le dossier « chiffrage du projet » car je dois l’envoyer d’ici la fin de l’été aux banques.

D’ici là, vous pourrez me retrouver sur le marché de Longué le jeudi matin, le 30 juillet à la fête de Saint-Martin de la Place, le 6 août  au Marché des Producteurs de Longué.

 

 

Tour du jardin en images

Bonne semaine !

Fleur

Publicités