Quitter Paris pour m’installer en maraîchage ne pouvait bien sûr pas se faire en un claquement de doigt. Il était important à mes yeux, tant les changements professionnels et personnels étaient nombreux, de passer par une transition pour:

  • vérifier mes compétences et ma motivation face à la mise en place concrète et technique d’une activité aussi complète et complexe que le maraîchage diversifié (planification des productions, choix d’investissements matériels, commercialisation).
  • prendre le temps de trouver un terrain qui corresponde à mon projet, de construire les étapes de mon installation.
  • m’intégrer dans le réseau agricole d’un territoire.

S’installer aujourd’hui lorsqu’on n’est pas issu du monde agricole n’est pas chose aisée mais des réseaux et solutions d’accompagnement se mettent en place devant le nombre croissant des candidats dits « hors cadre familial ». Ainsi, en Pays de La Loire, les CIAP proposent un accompagnement extrêmement complet et efficace. C’est ainsi que j’ai pu m’installer sur l’espace-test de Durtal en étant soutenue d’un point de vue comptable, juridique et social. Je garde mon statut à Pôle Emploi (enfin presque…) et peux vendre ma production, être assurée avant mon installation « pour de vrai ».

Il existe différents espaces-tests et il est important de bien vérifier que le fonctionnement convient à votre cas : vos compétences, votre projet etc. De plus, selon le lieu vous serez plus ou moins autonome.

Une limite pourtant car l’idéal serait de pouvoir trouver du foncier non loin de l’espace-test : la rencontre avec le réseau des paysans et citoyens qui œuvrent à la dynamique du territoire et les efforts sur la commercialisation pourraient alors servir à votre installation.

Quelques liens :

http://www.leschampsdespossibles.fr/ La couveuse qui gère les espaces-tests en Ile-de-France

http://www.reneta.fr/ Le réseau des espaces-tests agricoles. Le site est en construction mais vous trouverez leurs coordonnées si vous avez des questions.

Publicités